Accédez à vos services

Informations locales, accès à vos factures, paiement en ligne, relation consommateurs... Localisez-vous pour accéder à tous vos services et à votre espace personnel.

Gouel’net, un bateau futé sur les bords

Un bateau à épuisettes qui nettoie les bords de mer : c’est la solution anti-pollution développée par les équipes Veolia pour des communes de la Côte d’Azur. Et en plus, le Gouel’net est hybride, il veille au confort des baigneurs sans importuner les poissons.

La pollution en mer, un sujet malheureusement bateau

Bouteilles, sacs plastiques, textiles synthétiques, filets de pêche, polystyrène : les déchets en mer sont si nombreux qu’ils ont formé ce qu’on appelle aujourd’hui le 7ème continent. En 2050, selon un rapport de la fondation Ellen MacArthur publié en 2016 il y aura plus de plastiques que de poissons dans les océans.  Une pollution qui, lorsqu’elle est ingérée par les organismes vivants, entre dans la chaîne alimentaire et se retrouve dans nos assiettes. Mais aussi sur nos plages, sous la forme de débris flottants près des rivages. Pas franchement propice à une baignade agréable.

 

Joue-la comme Wall-E
 

Bateau Gouel’net

Dans les Alpes-Maritimes, des communes comme Antibes, Cagnes-Sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var et Villeneuve-Loubet, ont donc réagi. Et chez Veolia, on a fait preuve d’imagination pour aider les autorités locales à améliorer les opérations de nettoyage qui ont lieu sur place depuis 30 ans : nos équipes se sont dotées d’un bateau équipé de grandes épuisettes latérales, pouvant capturer environ 500 kg de déchets.

Vous vous souvenez de Wall-E, le robot du film Pixar obsédé par le ramassage des déchets ?
Le Gouel’net, c’est un peu notre Wall-E des bords de mer.


 

Gouel’net ne dérange pas les poissons

Notre bateau dépollueur a une autre qualité : il glisse en silence et proprement. Le Gouel’net, c’est une prouesse hybride propulsée par un moteur diesel nouvelle génération de 175 CV et un moteur électrique de 12 KW. Ce bateau peut ainsi parcourir jusqu’à 30 kilomètres par jour dans un glissement, sans importuner les baigneurs ni la faune marine. Nagez tranquille, Gouel’net nettoie !