Sécheresse en France : restrictions d’usage et bons gestes à adopter

La sécheresse s’abat déjà sur la France, alors que le pays rencontre ses premières vagues de chaleur. Plusieurs départements viennent de tirer la sonnette d’alarme. En direct, Propluvia informe de la liste des départements et des communes touchés par des restrictions d'usage de l’eau.

Les nappes souterraines de l’hexagone affichent dans leur ensemble des niveaux historiquement bas pour cette période de l'année. Il devient donc impératif, dans certaines zones du territoire,  de réduire les consommations liées aux usages non essentiels. Dans ce cadre, des arrêtés de restriction d’eau ont été pris, partout en France, sur de nombreuses communes.

Les restrictions mises en place par les préfets visent à économiser l’eau dans les zones les plus touchées par la sécheresse, avec des mesures différentes selon le niveau de gravité. Il existe 4 niveaux : vigilance, alerte, alerte renforcée, crise.
 

Consulter les restrictions spécifiques sur votre commune

Propluvia : un outil d'information à votre disposition pour faire face aux épisodes de sécheresse

La liste des départements et des communes touchés par des restrictions d'eau change très régulièrement, jusqu'à plusieurs fois par mois. Pour savoir qui est concerné, le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires propose une carte accessible sur le site http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr.

Cela permet une vision précise en temps réel de la situation en cas de sécheresse. Ces informations sont accessibles au public à travers de ce portail dédié.

Ensemble, préservons la ressource en eau : adoptons les bons gestes en période de sécheresse

Pour faire face à une insuffisance de la ressource en eau en période d'étiage, les préfets sont amenés à prendre des mesures exceptionnelles de limitation ou de suspension des usages de l'eau - en application de l'article L.211-3 II-1° du code de l'environnement - à la fois pour les usages agricoles, pour les usages industriels, artisanaux et commerciaux voire pour tous les autres usages (à vocation économique et/ou domestique).

Lorsque un arrêté préfectoral de restriction d'usage est pris pour un territoire donné, il prévoit généralement :

  • pour les usages agricoles : l’interdiction de l’arrosage de 9h à 19h, et une réduction exigée de 20 % des prélèvements ou consommations, par rapport aux autorisations individuelles (des exemptions sont possibles en cas de plans de gestion ou de mesures de réduction mises en œuvre et agréées par la police de l’eau) ;
  • pour les usages industriels, artisanaux et commerciaux : une réduction de la consommation hebdomadaire moyenne de l’année en cours ; 
  • pour tous les autres usages (à vocation économique et/ou domestique)
    • l’interdiction de l’arrosage d’espaces verts, de pelouse, de stades de sport, et des golfs entre 9h et 19h et une demande de réduction de 20 % des prélèvements ou consommation ;
    • l’interdiction de l’arrosage de jardins d’agrément et de jardins potagers de 9h à 19h ;
    • l’interdiction du lavage des véhicules automobiles et engins nautiques motorisés ou non, à l’exception des stations professionnelles économes en eau ;
    • l’interdiction du lavage à grandes eaux des voiries, terrasses, façades (seul le lavage sous pression est autorisé) ;
    • l’interdiction du remplissage des piscines et spas privés (remplissage des piscines et spas publics soumis à autorisation du maire) ;
    • l’interdiction des jeux d’eau (sauf jeux d’eau liés à la santé publique) ; 
    • l’interdiction du remplissage et de la mise à niveau des plans d’eau ;
    • la fermeture des fontaines sauf si elles fonctionnent en circuit fermé ou en alimentation gravitaire depuis une source sans préjudice pour les milieux aquatiques.

 

Des gestes que tout un chacun peut appliquer afin de réduire la consommation en eau. 

  • ne pas laisser couler l’eau ;
  • limiter l’arrosage du jardin ;
  • installer des équipements économes en eau ;
  • remplir complètement les appareils de lavage pour ne pas les faire tourner à moitié vide.