Accédez à vos services

Informations locales, accès à vos factures, paiement en ligne, relation consommateurs... Localisez-vous pour accéder à tous vos services et à votre espace personnel.

Economies d’eau, 5 dilemmes enfin liquidés

Bain ou douche ? Vaisselle à la main ou machine à laver ? Programme classique ou éco ? Voici quelques réponses pour vous aider à diminuer le montant de votre facture d’eau.

Bain ou douche : le dilemme du crocodile

Le crocodile qui sommeille en vous rêve de bains prolongés chaque jour pour se laver et se délasser… Mais se laver à l’horizontale consomme bien plus d’eau qu’à la verticale. Un bain, c’est en moyenne de 150 à 200 litres d’eau. Une douche de 5 minutes, de 60 à 80 litres.  Bon, on vous l’accorde, si vous remplissez peu la baignoire, un bain peut être plus économe qu’une douche qui se prolonge. Mais vous avez compris l’idée…

 

Classique ou « éco » : le dilemme du tambour

Voici une fausse idée qui persiste : parce qu’il dure plus longtemps, le programme « éco » de votre lave-linge utiliserait davantage d’eau qu’un programme classique. Et bien non, comme son nom l’indique, le programme « éco » est plus économique. En eau comme en électricité. Petit conseil  au passage : faites tourner votre machine le tambour bien rempli. Pour réduire au maximum votre nombre annuel de machines.

 

Éponge ou pastille  : le dilemme de la fourchette

Alors, les assiettes sales, on les lave à l’éponge qui gratte ou on les glisse paresseusement dans le lave-vaisselle et on laisse la pastille agir ? Et bien, la paresse a du bon : une vaisselle en machine consomme en moyenne de 12 à 20 litres d’eau, contre 50 litres pour un lavage à la main de seulement 12 couverts ! La machine gagne le match haut la main. Surtout avec les nouveaux lave-vaisselles, qui consomment seulement 10 à 15 litres d’eau, soit 3 à 4 fois moins qu’un lavage à la main. Si vous n’avez pas de lave-vaisselle, jouez des bassines pour ne pas laisser l’eau couler pendant que vous frottez le plat à gratin !
 
Bain cinemagraphe
 

Huile de coude ou haute pression : le dilemme de l’auto

Pour économiser quelques euros, on préfère parfois laver son automobile soi-même. Pourtant, à moins d’utiliser l’eau de pluie tombée des gouttières, c’est l’assurance d’un énorme gâchis d’eau potable. En lavant votre voiture à la main, vous utilisez jusqu’à 400 litres d’eau. Le lavage dans une station, lui, nécessite en moyenne 100 à 300 litres s’il est assuré par des automates à brosse, et de 50 à 150 litres si vous choisissez une station de lavage à haute pression.

 

S’éco-équiper ou pas : le dilemme des « gadgets » malins

Des petits équipements destinés à vous faire économiser l’eau sans y penser inondent le marché. Objets « gadgets » ou achats que vous amortirez ? Pour nous, certains sont à adopter les yeux fermés. Poser un régulateur sur vos robinets et un mécanisme WC à double commande vous assure par exemple une économie de 35 000 litres d’eau par an. Pour moins de dix euros, vous pouvez aussi vous équiper de mousseurs ou aérateurs, qui réduisent le débit du robinet de 30 à 50%. Ou encore d’un minuteur à poser dans la salle de bain, pour vous permettre de maîtriser la durée de votre douche. A terme, c'est payant !
Essayer aussi l'appli mobile Homefriend : c'est gratuit !

 
---

Quand on aime l’eau, on cite ses sources :
Cet article a été réalisé à partir d’informations fournies par Veolia ou collectées sur le site de l'ADEME et du Figaro.